AGIR






OUTILS LIBRES

browsers
Firefox
messengers
Jappix - Thunderbird
search
Duckduckgo - Quaero - Scroogle
servers
all2all - domaine public - Telekommunisten
networks
Appleseed - Crabgrass - Diaspora - elgg - OneSocialWeb - pip.io
microblog
identi.ca

RELATED SITES

Act on ACTA - ACTA FFII - Actual Facebook Graph Searches - Ad Nauseam - Amazon Anonymous - American Censorship Day - Anonymat - Arts numériques - Big Brother Inc - Big Brother Awards - Big Brother Watch - biometrie-online.net - Bits of Freedom - Blocked on Weibo - BugBrother - Citizen Lab - Collectif de Réappropriation de l’Espace Public (CREP) - Constantvzw - Consumer Watchdog - controle-tes-donnees.net - Data Liberation - DataLossdb - Les Détrackeurs - Domaine Public - Do Not Track - europe-v-facebook.org - Faceless - Foundation for a Free Information Infrastructure - Freedom House - Freedom not Fear - G8 vs INTERNET - Google Spleen - en.greatfire.org - Human Rights Watch - Internet Sans Frontières - Inside Google - Libertés surveillées - LobbyPlag - Loss of Privacy - lyon.sous-surveillance.net - Make Amazon Pay - myshadow.org - Naked Citizens - Ni pigeons, ni espions - No-CCTV - Non à l’État fouineur (Suisse) - Nothing to Hide - nsa-observer- NURPA - Online Nudity Survey - Open Rights Group - Ordinateurs de Vote - our-policy.org - OWNIlive - Paris sous surveillance - PHIprivacy - Pièces et Main d’Oeuvre - Police spies out of lives - Prism Break - Privacy Camp - Privacy International - Privacy Online - PrivacyGrade - La Quadrature du Net - Reflets - Les renseignements généreux - Reset the Net - Save the Internet - Souriez vous êtes filmés - Sous surveillance - Spyfiles - StateWatch - Stop Data Retention - Stop The Cyborgs - Stop the Internet Blacklist ! - Stop the Spies - Stop Watching Us - Sur-ecoute.org - Surveillance under Surveillance - Telekommunisten - Terms of Service ; Didn’t Read - The Circle - The Day We Fight Back - The Intercept- Tor - traiteacta.com - Transparency Toolkit - Unlike Us - URME Surveillance - Web Action Now - What The Internet Knows About You - Where are the Eyes ?

Ligue des Droits de l’Homme (LDH - France)


analyse
Quatre associations attaquent la reconnaissance faciale testée dans deux lycées de PACA - 21 février 2019
Quatre associations viennent de contester devant le tribunal administratif de Marseille une délibération du conseil régional autorisant l’expérimentation d’un contrôle d’accès par reconnaissance faciale dans deux lycées de Provence-Alpes-Côte d’Azur. L’installation d’un portique virtuel à l’entrée de deux lycées – l’un à (...)

Litigation and Other Formal Complaints Concerning Targeted Digital Surveillance and the Digital Surveillance Industry - 12 décembre 2018
This is a living resource document providing links and descriptions to litigation and other formal complaints concerning digital surveillance and the digital surveillance industry. If you have additional resources to add to this document, please send to Siena Anstis : siena [at] citizen lab [dot] ca. This document (...)

analyse
Ventes d’armes : un nouveau rapport dénonce la coopération des entreprises françaises avec le régime égyptien - 2 juillet 2018
Depuis son arrivée au pouvoir en Égypte en 2013, le général al-Sissi a installé un régime de répression sanglante et de surveillance généralisée. Un nouveau rapport de la Fédération internationale des droits humains (FIDH) dénonce la manière dont l’État français et plusieurs entreprises nationales y participent en fournissant (...)

analyse
Des ONG accusent la France de participer à « l’écrasement du peuple égyptien » - 2 juillet 2018
Dans un rapport publié par quatre ONG de défense de droits de l’homme dénoncent les ventes d’arme et de logiciels espions à l’Egypte par la France… La France a livré depuis cinq ans à l’Égypte des armes, des machines et des systèmes de surveillance que le régime du président al-Sissi utilise pour « écraser le peuple égyptien (...)

analyse
Vente de matériel de surveillance à l’Egypte : après les révélations de “Télérama”, le parquet va enquêter - 23 décembre 2017
“Télérama” avait raconté comment la société Nexa, anciennement Amesys, avait vendu son système de surveillance électronique à l’Egypte après l’avoir exporté en Libye. Le Parquet de Paris ouvrir une information judiciaire pour “complicité d’actes de torture et disparitions forcées”. Coup de froid sur les grandes oreilles : ce (...)

analyse
La succession d’Amesys, ou le « business as usual » de la surveillance - 16 novembre 2017
Vendue à la Libye de Kadhafi, la technologie développée par l’entreprise française a poursuivi son chemin. Alors que la FIDH et la LDH demandent auprès du parquet de Paris l’ouverture d’une enquête sur un contrat avec l’Egypte d’al-Sissi, le site Reflets.info dévoile de nouveaux éléments sur un système d’interception vendu (...)

analyse
La Ligue des droits de l’Homme s’attaque aux compteurs Linky - 20 avril 2016
L’association estime que les informations sur la consommation d’électricité que transmettent ces compteurs pourraient être utilisées à des fins de surveillance. Des dizaines de communes et plusieurs associations les avaient déjà pointés du doigt. Les compteurs Linky viennent de se faire un nouvel ennemi. La Ligue des (...)

analyse
“Emergency” Measures May Be Written Into The French Constitution - 13 décembre 2015
JUST HOURS INTO A TERRORIST ATTACK that started on the evening of Nov. 13, and would eventually claim 130 lives, François Hollande announced that France was reestablishing border controls, and used a 1955 law to proclaim a state of emergency. This 60-year-old law gives French law enforcement wide and sweeping (...)

analyse
Les logiciels espions sont-ils des armes ? - 12 juillet 2015
« Hacking Team devrait être traité comme un vendeur de sandwichs. » L’échange de mails, repéré par le site spécialisé The Intercept, ferait rire jaune les associations défenseurs des droits de l’homme. Car cette phrase est tirée d’un e-mail envoyé par une avocate consultante à la direction de l’entreprise Hacking Team, société (...)

plainte
Surveillance de masse en Syrie : la firme Qosmos auditionnée comme témoin assisté - 17 avril 2015
Accusée d’avoir fourni du matériel de surveillance au régime syrien par des ONG, la société française a été placée sous le statut de témoin assisté. La société française Qosmos, accusée par des ONG d’avoir fourni du matériel de surveillance au régime syrien, a été placée vendredi sous le statut intermédiaire de témoin assisté par (...)

plainte
Espionnage : une plainte déposée contre la DGSE - 9 avril 2015
Selon nos informations, des associations des droits de l’homme attaquent les services de renseignement pour surveillance illégale. En « encadrant » les activités des services de renseignement, le gouvernement a fait un drôle d’aveu : les services secrets ont déjà recours à certaines pratiques, en toute illégalité. Deux (...)

plainte
Deux lanceurs d’alertes gagnent un procès contre Qosmos qui vend une technologie de surveillance de masse - 18 mars 2015
L’argent n’a pas d’odeur, le refrain est connu. Que penser de cette société française, dont les activités sont classées « confidentiel défense », qui vend sa technologie de surveillance de masse à la Syrie ? Qui dépose plainte contre un lanceur d’alerte, en opposition avec cette vente ? Ethique et business ne font pas bon (...)

analyse
Contre la surveillance de masse : Pour une société de la parole - 28 octobre 2014
James Dunne a travaillé pour l’entreprise au statut Confidentiel Défense, Qosmos, pendant 7 ans, en tant que Responsable de la Documentation Technique au sein de son département Recherche & Développement. Arrêté définitivement en avril 2012 pour « dépression réactionnelle », James Dunne a été licencié en décembre 2012 (...)

analyse
Surveillance : ce que Qosmos est capable de faire - 19 mai 2014
Si les activités de Qosmos ont été dévoilées à l’occasion d’un contrat avec la Syrie, le leader français du DPI a bien d’autres clients peu scrupuleux du respect des Droits de l’Homme et travaillant, par exemple, avec l’Iran ou Barheïn. Pour ce troisième volet de notre enquête, Mediapart et Reflets ont notamment eu accès au (...)

analyse
Network surveillance : Qosmos, a tool provider for Syria’s leader al-Assad - 10 mai 2014
November 2011 : Bloomberg unveils that a French company, Qosmos, leader on net surveillance tool known as Deep Packet Inspection (DPI), is a subcontractor of German corporation Utimaco, which is itself outsourcing for Area Spa – an Italian firm – for a contract on a massive network monitoring system for Bashar (...)

analyse
Surveillance : enquête sur Qosmos, le fournisseur de sondes à la Syrie d’al-Assad - 1er mai 2014
Mediapart et le site Reflets.info s’associent pour une enquête en trois volets sur Qosmos, société française spécialisée dans la technologie de surveillance de masse (DPI), visée par une information judiciaire pour « complicité d’actes de torture » Qosmos est soupçonnée d’avoir avoir participé, en 2011, à un projet de (...)

plainte
Tortures en Syrie : Qosmos visé par la justice française pour ses outils de DPI - 12 avril 2014
Deux ans après la plainte déposée par la FIDH et la LDH, le parquet de Paris a confié à trois magistrats l’ouverture d’une enquête préliminaire visant l’éventuelle complicité d’actes de torture par l’équipementier télécoms français Qosmos, soupçonné d’avoir collaboré avec le régime syrien. Comme il l’avait fait en mai 2012 à (...)

analyse
Espionnage : Bull délocalise ses activités sulfureuses à Dubai - 25 janvier 2014
François Hollande l’a décrété, la France ne vendra plus d’armes numériques aux pays qui ne respectent pas les droits de l’homme. Dans le collimateur, Bull et sa filiale Amesys, connue pour avoir vendu Eagle, sa solution de surveillance et de censure des télécommunications, au Maroc ou encore à la Lybie de Kadhafi. Ce (...)

plainte
PRISM : une plainte déposée en Belgique contre la surveillance - 7 décembre 2013
En Belgique, deux ONG consacrées à la défense des libertés individuelles ont initié une action en justice contre la surveillance de masse, révélée grâce à Edward Snowden. Cette plainte faite suite à celle déposée cet été en France, et qui est toujours en cours. Au cours de l’été, la fédération internationale des ligues des (...)

plainte
Le gouvernement veut contrôler l’exportation des logiciels de surveillance - 4 décembre 2013
Un arrêté devrait paraître demain, 5 décembre, pour instaurer un processus de contrôle des ventes à l’export. Dans le collimateur : des sociétés françaises telles que Qosmos ou Amesys. Fini le business en toute liberté avec les dictatures. Le gouvernement veut mettre de l’ordre dans les exportations des technologies (...)