AGIR






OUTILS LIBRES

browsers
Firefox
messengers
Jappix - Thunderbird
search
Duckduckgo - Quaero - Scroogle
servers
all2all - domaine public - Telekommunisten
networks
Appleseed - Crabgrass - Diaspora - elgg - OneSocialWeb - pip.io
microblog
identi.ca

RELATED SITES

Act on ACTA - ACTA FFII - Actual Facebook Graph Searches - Ad Nauseam - Amazon Anonymous - American Censorship Day - Anonymat - Arts numériques - Big Brother Inc - Big Brother Awards - Big Brother Watch - biometrie-online.net - Bits of Freedom - Blocked on Weibo - BugBrother - Citizen Lab - Collectif de Réappropriation de l’Espace Public (CREP) - Constantvzw - Consumer Watchdog - controle-tes-donnees.net - Data Liberation - DataLossdb - Les Détrackeurs - Domaine Public - Do Not Track - europe-v-facebook.org - Faceless - Foundation for a Free Information Infrastructure - Freedom House - Freedom not Fear - G8 vs INTERNET - Google Spleen - en.greatfire.org - Human Rights Watch - Internet Sans Frontières - Inside Google - Libertés surveillées - LobbyPlag - Loss of Privacy - lyon.sous-surveillance.net - Make Amazon Pay - myshadow.org - Naked Citizens - Ni pigeons, ni espions - No-CCTV - Non à l’État fouineur (Suisse) - Nothing to Hide - nsa-observer- NURPA - Online Nudity Survey - Open Rights Group - Ordinateurs de Vote - our-policy.org - OWNIlive - Paris sous surveillance - PHIprivacy - Pièces et Main d’Oeuvre - Police spies out of lives - Prism Break - Privacy Camp - Privacy International - Privacy Online - PrivacyGrade - La Quadrature du Net - Reflets - Les renseignements généreux - Reset the Net - Save the Internet - Souriez vous êtes filmés - Sous surveillance - Spyfiles - StateWatch - Stop Data Retention - Stop The Cyborgs - Stop the Internet Blacklist ! - Stop the Spies - Stop Watching Us - Sur-ecoute.org - Surveillance under Surveillance - Telekommunisten - Terms of Service ; Didn’t Read - The Circle - The Day We Fight Back - The Intercept- Tor - traiteacta.com - Transparency Toolkit - Unlike Us - URME Surveillance - Web Action Now - What The Internet Knows About You - Where are the Eyes ?

spyware


analyse
La police aura des moyens pour la surveillance - 15 novembre 2017
Les logiciels mouchards pourront être employés dans le cadre de procédures pénales. Le nouvel arsenal pourra être également utilisé dans le cadre de la recherche de personnes disparues. L’État pourra utiliser des logiciels espions pour décrypter les conversations des criminels dangereux. Le Conseil fédéral a fixé au 15 (...)

information
Gamma - 23 septembre 2017
Gamma International propose des logiciels espions extrêmement élaborés. Ses logiciels ont été retrouvés notamment au Bahreïn et aux Émirats arabes unis, des pays connus pour malmener les producteurs de l’information. La technologie FinFisher vendue par la société est capable de lire des fichiers encryptés, des emails, et (...)

analyse
Le logiciel espion FinFisher serait désormais déployé par les FAI de sept pays - 23 septembre 2017
Mort, FinFisher ? Le logiciels espion qui compte parmi les plus utilisés par les gouvernements a en réalité la peau dure. Selon la firme de sécurité informatique ESET, le programme de l’industriel anglais Gamma International est loin d’être affaibli : la société note même un renforcement de sa menace dans sept pays. « (...)

analyse
Comment les vendeurs de logiciels espions se cachent et attirent leurs clients - 10 septembre 2017
Des éditeurs de logiciels, établis pour la plupart dans des paradis fiscaux, ont recours à des méthodes de marketing agressives pour vendre des services à la légalité discutable. Si vous tapez dans un moteur de recherche « localiser un téléphone » ou « espionner ma femme », impossible de les manquer. Une quinzaine (...)

success story
Le marché florissant et sulfureux des logiciels espions grand public - 9 septembre 2017
Les fabricants promettent aux acheteurs qu’ils pourront surveiller leur conjoint, leur enfant ou leur salarié, mais flirtent dangereusement avec la légalité. La France serait leur plus gros marché en Europe. Lorsque Mehdi Aifa a découvert Fireworld, un site vendant un logiciel espion pour téléphones, il a d’abord cru à (...)

analyse
Director of Mexican Anti-Corruption Group Targeted with NSO Group’s Spyware - 3 septembre 2017
Since 2016, Citizen Lab and our partners R3D, SocialTic, and Article 19 have been conducting an investigation into the abuse of NSO Group’s government-exclusive spyware in Mexico. In six prior reports, published between August 2016 and August 2017, we identified abusive and potentially illegal infection attempts (...)

love story
Quand la CIA installait des spywares pour surveiller le FBI et la NSA - 26 août 2017
Sous couvert d’installation et mise à jour de systèmes biométriques, la CIA espionnait ses partenaires, le FBI, la NSA et le DHS. Quand la CIA s’amusait à espionner ses partenaires à coup d’utilitaires biométriques. C’est la dernière révélation de Wikileaks extirpée des documents dits «  Vault 7  » sur les outils de (...)

analyse
Fireworld, le spyware familial : mythe et réalité du gaydar technologique - 22 août 2017
Ce mardi matin, la très douteuse entreprise « Fireworld » attirait l’attention des réseaux sociaux à cause de son logiciel espion « familial ». La firme propose un spyware aux parents pour qu’ils découvrent, entre autres, si leur « fils est gay ». Entre vie privée volée et homophobie commerciale, le cas choque autant qu’il (...)

analyse
« Savoir si mon fils est gay », l’argument d’un vendeur de logiciels espion - 22 août 2017
Fireworld est un éditeur de solutions d’espionnage qui déborde d’arguments pour gonfler ses profits. Procurez-vous une version de leurs solutions pour « savoir si [votre] fils est gay », avance-t-elle. La page qui a suscité une vague d’indignation a depuis été partiellement supprimée. « Si vous souhaitez maximiser les (...)

analyse
Elca et Atos vont livrer des logiciels de surveillance à la Confédération - 4 août 2017
La Confédération a octroyé des mandats de plusieurs millions de francs à Elca et Atos dans le cadre de la mise en place des nouveaux systèmes de surveillance des télécommunications. Le Centre de services informatiques (CSI-DFJP) du Département fédéral de justice et police (DFJP) a récemment conclu trois contrats pour la (...)

analyse
China Orders Xinjiang’s Android Users to Install App That Deletes ’Terrorist’ Content - 26 juillet 2017
Authorities in the northwestern region of Xinjiang have ordered local residents to install an app on their cell phones that will monitor their activity for "terrorist" content, local sources told RFA on Thursday. "In order to achieve city-wide coverage in the antiterrorist video and audio clean-up, and to target (...)

analyse
Pékin renforce sa pression sur les Ouïghours en traquant leurs smartphones - 26 juillet 2017
En février 2017, la surveillance généralisée des véhicules de la préfecture de Bayin’gholin soulignait le renforcement de la pression chinoise sur les Ouïghours. La minorité musulmane serait aujourd’hui de nouveau ciblée par une politique de surveillance des télécommunications instaurée par le régime, qui forcerait ses (...)

information
La Chine force les citoyens musulmans à installer une application de surveillance - 26 juillet 2017
En Chine, les habitants de la région de Xinjiang, majoritairement occupée par des musulmans, sont désormais obligés d’installer une application de surveillance sur leurs smartphones. L’objectif est de lutter contre le risque de terrorisme, quitte à bafouer la liberté des citoyens. La Chine n’est pas spécialement réputée (...)

analyse
Reckless III : Investigation Into Mexican Mass Disappearance Targeted with NSO Spyware - 10 juillet 2017
This research note reveals that an international group of experts investigating the 2014 Iguala Mass Disappearance of 43 Mexican students were targeted with Pegasus, the government-exclusive commercial spyware made by NSO Group. NSO Group, the creator of the Pegasus spyware, is an Israeli company that describes (...)

analyse
Etudiants disparus au Mexique : les experts internationaux ciblés par un logiciel espion - 10 juillet 2017
Ils ont notamment enquêté sur la disparition de 43 étudiants en 2014, et accusé le gouvernement d’avoir fait obstruction à leur travail. Les autorités mexicaines ont-elles outrepassé leurs pouvoirs pour contrecarrer une enquête ? Lundi 10 juillet, les chercheurs canadiens du Citizen Lab, un laboratoire de l’université de (...)

analyse
Reckless Exploit : Mexican Journalists, Lawyers, and a Child Targeted with NSO Spyware - 19 juin 2017
In the past five years it has become increasingly clear that civil society is under threat from the misuse of powerful spyware tools exclusively sold to governments. Research has repeatedly shown how governments around the world use digital spying tools designed for criminal investigations and counterintelligence (...)

analyse
La police allemande envisage d’élargir son utilisation des logiciels espions - 16 juin 2017
Les responsables de la sécurité en Allemagne se sont mis d’accord sur une nouvelle série de mesures destinées à faciliter les enquêtes en matière de terrorisme, notamment concernant l’autorisation de l’utilisation de logiciels espions pour téléphones portables afin de permettre de surveiller les communications de suspects qui (...)

analyse
Mercenaires de la surveillance : le marché trouble des logiciels espions - 24 mai 2017
C’est un marché qui peut se révéler très lucratif, mais qui goûte peu la transparence. Depuis moins d’une dizaine d’années, des chercheurs et des ONG révèlent l’existence de logiciels espions perfectionnés, développés par des entreprises privées et vendus dans le monde entier à des services de renseignement étatiques et à des (...)

analyse
La rançon et la rente - 15 mai 2017
La récente contamination par le virus « WannaCry » (1) de centaines de milliers d’ordinateurs — dont ceux des hôpitaux britanniques, d’opérateurs télécoms et autres entreprises du monde entier —, ne doit pas être balayée d’un revers de la main comme l’énième arnaque de quelques cybercriminels. Les assaillants ont utilisé des (...)

love story
WannaCrypt : Microsoft dénonce le gouvernement américain qui a caché une faille critique - 15 mai 2017
Brad Smith, président et directeur juridique de Microsoft, a publié un article concernant l’attaque WannaCrypt de ce week-end. Il y dénonce l’irresponsabilité du gouvernement américain. Ce week-end a eu lieu la plus grande propagation connue d’un ransomware. Au dernier compte, il est question de plus de 120 000 machines (...)