AGIR






OUTILS LIBRES

browsers
Firefox
messengers
Jappix - Thunderbird
search
Duckduckgo - Quaero - Scroogle
servers
all2all - domaine public - Telekommunisten
networks
Appleseed - Crabgrass - Diaspora - elgg - OneSocialWeb - pip.io
microblog
identi.ca

RELATED SITES

Act on ACTA - ACTA FFII - Actual Facebook Graph Searches - Ad Nauseam - Amazon Anonymous - American Censorship Day - Anonymat - Arts numériques - Big Brother Inc - Big Brother Awards - Big Brother Watch - biometrie-online.net - Bits of Freedom - Blocked on Weibo - BugBrother - Citizen Lab - Collectif de Réappropriation de l’Espace Public (CREP) - Constantvzw - Consumer Watchdog - controle-tes-donnees.net - Data Liberation - DataLossdb - Les Détrackeurs - Domaine Public - Do Not Track - europe-v-facebook.org - Faceless - Foundation for a Free Information Infrastructure - Freedom House - Freedom not Fear - G8 vs INTERNET - Google Spleen - en.greatfire.org - Human Rights Watch - Internet Sans Frontières - Inside Google - Libertés surveillées - LobbyPlag - Loss of Privacy - lyon.sous-surveillance.net - Make Amazon Pay - myshadow.org - Naked Citizens - Ni pigeons, ni espions - No-CCTV - Non à l’État fouineur (Suisse) - Nothing to Hide - nsa-observer- NURPA - Online Nudity Survey - Open Rights Group - Ordinateurs de Vote - our-policy.org - OWNIlive - Paris sous surveillance - PHIprivacy - Pièces et Main d’Oeuvre - Police spies out of lives - Prism Break - Privacy Camp - Privacy International - Privacy Online - PrivacyGrade - La Quadrature du Net - Reflets - Les renseignements généreux - Reset the Net - Save the Internet - Souriez vous êtes filmés - Sous surveillance - Spyfiles - StateWatch - Stop Data Retention - Stop The Cyborgs - Stop the Internet Blacklist ! - Stop the Spies - Stop Watching Us - Sur-ecoute.org - Surveillance under Surveillance - Telekommunisten - Terms of Service ; Didn’t Read - The Circle - The Day We Fight Back - The Intercept- Tor - traiteacta.com - Transparency Toolkit - Unlike Us - URME Surveillance - Web Action Now - What The Internet Knows About You - Where are the Eyes ?

Société

Contre la surveillance de masse : Pour une société de la parole

analyse - 28 octobre 2014

lire sur le site originel >>> (mediapart.fr)

James Dunne a travaillé pour l’entreprise au statut Confidentiel Défense, Qosmos, pendant 7 ans, en tant que Responsable de la Documentation Technique au sein de son département Recherche & Développement.
Arrêté définitivement en avril 2012 pour « dépression réactionnelle », James Dunne a été licencié en décembre 2012 pour « faute lourde », reproché le « manquement à [ses] obligations de confidentialité et de loyauté » envers l’entreprise et de « détenir des documents avec l’intention de les divulguer à (...)



Mots-clés de l'article

Allemagne - exportation de technologies de surveillance - Fédération internationale des droits de l’homme (FIDH) - firme de surveillance - France - Israël - Libye - procès - Reporters Sans Frontières (RSF) - Royaume-Uni - surveillance du web - Syrie - USA - AMESys - Asfador - EAGLE - GCHQ - La Quadrature du Net - Ligue des Droits de l’Homme (LDH - France) - Loi de Programmation Militaire (LPM) - mediapart.fr - NSA - PRISM - Qosmos -

VOIR TOUS LES MOTS-CLÉS